STRESS en Entreprise: des SOLUTIONS

INTRODUCTION

Dans la vie, comme dans une entreprise, tout est information, tout est énergie.Dans un environnement naturel, tout tend vers l’équilibre, l’échange, l’interaction.

Or, dans nos entreprises, on assiste de plus en plus à la confrontation, à l’opposition ou à la résistance au lieu de privilégier l’acceptation ou la concertation. On constate une perte de valeurs qui entraîne démotivation et individualisation, et la seule perspective d’améliorer profit ou rentabilité, productivité ou efficacité tient dans la segmentation: restriction, coercition, mise sous pression, démarches complètement contraires à l’expansion!

L’Entreprise n’appartiendrait elle pas au « Naturel »

Ouvriers, employés comme patrons veulent la pérennité de leur entreprise.Ils partagent des valeurs communes, comme celles d’être bien au sein de l’entreprise, comme celles de gagner de l’argent, comme celles de s’épanouir dans le travail.

Comme il y a des valeurs communes, il y a un chemin possible…

CONSTATIONS D’ORDRE GÉNÉRAL

Parmi les problèmes internes que peuvent rencontrer les entreprises :

le stress, problématique majeure, priorité gouvernementale,

l’absence de valorisation de la personne ou du travail,

le harcèlement moral,

la peur de l’échec ou de l’erreur qui développe des « mirages »,

une information mal transmise, mal émise, mal perçue, donc des distorsions, incompréhensions, tensions….

une communication impersonnelle, et non concernante

une culture d’entreprise délaissée,

la clanification et le népotisme,

une cohésion sociale malmenée,

des baisses de performances, de compétitivité, de motivation…

une gestion humaine difficile, de l’absentéisme, des dépressions etc…dont l’origine peut se retrouver dans chacune des causes ci dessus exposées, ou dans un effet combiné de causes !

LE STRESS, UN FLEAU POUR L’ENTREPRISE:

Le stress perturbe non seulement le fonctionnement d’une entreprise, mais représente aussi un coùt important pour sa gestion.

Conséquences sur le fonctionnement

Le stress au travail désorganise les entreprises et les collectifs de travail. On constate :

– une augmentation de l’absentéisme et du turn over,
– des difficultés pour remplacer le personnel ou recruter de nouveaux employés,

– des accidents du travail plus nombreux, un harcèlement moral plus important

– une démotivation, une baisse de créativité,
– une dégradation de la productivité, une augmentation des rebuts ou des malfaçons,
– une dégradation du climat social, une mauvaise ambiance de travail,

– une communication limitée, une mauvaise circulation des informations
– des atteintes à l’image de l’entreprise, le non respect de la culture d’entreprise,

– la perte d’identité de l’entreprise

 Coût du stress

En raison de ses conséquences sur le fonctionnement (absentéisme, turn over, perte de productivité….), le stress coûte cher à l’entreprise, comme à la collectivité et à la société en général.

Plusieurs études ont montré qu’il est « rentable » pour les entreprises d’investir dans la prévention du stress au travail : les coûts des mesures de prévention collective sont amortis assez rapidement ; parmi ces mesures, la PNL et l’HYPNOCOACHING

Au niveau européen, le coût du stress d’origine professionnelle est estimé à environ 20 milliards d’euros par an (si l’on part de l’hypothèse qu’au moins 10 % des coûts des problèmes de santé liés au travail ont un rapport avec le stress au travail). De plus, le stress serait à l’origine de 50 à 60 % de l’ensemble des journées de travail perdues (d’après une enquête de 1999 faite par l’Agence Européenne pour la sécurité et la santé au travail dans les 15 Etats membres).

Une étude réalisée en France estime que le coût direct et indirect du stress peut être évalué entre 830 et 1 656 millions d’euros par an, ce qui équivaut à 10 à 20 % du budget de la branche accidents du travail / maladies professionnelles de la Sécurité sociale.
Il s’agit d’une estimation a minima ne prenant en compte qu’un seul facteur de stress (étude de l’INRS faite en 2000).

Une enquête pilotée par le Ministère du Travail après sa campagne de sensibilisation sur le stress révèle que 20 % seulement des entreprises ont mis en place un plan d’action pour la prévention du stress et  des risques psychosociaux, alors que 51 % des entreprises n’ont pas encore intégré la question à leur politique !

Par ailleurs,  en  ce qui concerne la gestion du stress, et des problèmes qu’il entraîne, les médecins du travail reconnaissent que les employés sont soumis à des situations de mal-être, de harcèlement psychologique, de dépression, de comportement violent, de  dépendances  à l’alcool, aux médicaments, à la drogue…

L’Entreprise malade

Comme toute personne physique, l’entreprise, personne morale, a besoin de santé, et ce d’autant plus dans un contexte à hostilité croissante.

Guérir l’entreprise de ses maux est un impératif pour permettre ensuite à l’entreprise de continuer dans le cercle vertueux de la prévention. S’il est un mal qui gangrène l’entreprise et la société en général, c’est bien le stress…mais ce dernier peut être généré et accompagné par bien d’autres « pathologies » liées aux relations humaines.

Emotions refoulées, mauvaise communication, information mal véhiculée, harcèlement moral, écarts de langage, difficulté à formuler des éloges comme maladresses à exprimer un reproche, difficultés à trouver sa place au sein d’une équipe, à exprimer son identité…etc, autant de phénomènes maintes fois rencontrés qui peuvent être atténués sinon supprimés…..

Partager le savoir, le pouvoir et l’avoir, transmettre et partager sa motivation, accepter l’autre, accepter la différence, l’autre, l’erreur, le stress ou le débordement, cultiver l’identité de l’entreprise,…etc, telles pourraient être les motivations des patrons et de leurs employés !

Et nous allons contribuer à rendre cet univers possible !

Une approche nouvelle, vers la prévention:

Pour se maintenir en bonne santé, une entreprise doit surveiller sa forme en veillant à la vitalité de son personnel. Dans le monde du travail, c’est comme dans le monde du sport, l’identité d’une équipe est composée d’individualités qui s’effacent pour l’intérêt du groupe, et ce qui la fait gagner , c’est bien sûr sa cohésion, mais surtout son mental !

Je préconise d’intervenir selon trois techniques de plus en plus reconnues dans le milieu médical sportif et désormais managérial :

L’hypnose, qui permet aux managers de se libérer du stress, de vaincre des peurs…elle permet aux employés de soigner des refoulements, des manques…. ; l’hypnose se positionne donc dans un esprit thérapeutique.

L’hypno-coaching, qui se place lui dans une dynamique de construction et d’amélioration constante. C’est une méthode appliquée aux outils de management.

La PNL enfin, qui  a sans conteste ses applications dans le monde de l’entreprise où elle peut être un outil efficace pour asseoir une bonne communication interne, pour affiner la qualité de l’information et pour mobiliser le personnel, convaincre un client ou négocier avec un fournisseur.

Ces techniques ont beaucoup évolué au cours des dernières années et la spécialisation prophylactique et sociale comprend des méthodes adaptées aux différentes situations que l’individu peut rencontrer dans l’entreprise.

Il est évident qu’avec des collaborateurs mieux dans leur peau, qui savent gérer leur stress, maîtriser les situations, communiquer avec leurs collègues, maîtriser les situations de crise et prendre des décisions en ayant une vision claire des choses, le rendement pour l’entreprise est considérable. Il ne s’agit pas seulement ici de journées gagnées parce qu’il y a moins d’absentéisme, mais d’un effet engendré par la motivation, l’esprit d’équipe.

Mon approche : considérer l’Entreprise comme un être humain, (puisque l’entreprise n’est qu’une somme d’humains ;-))

1) Analyser la culture de l’entreprise, les risques psychosociaux, les blocages et les situations refoulées…

Il s’agit d’identifier les risques psycho-sociaux propres à l’entreprise , d’en comprendre les mécanismes, de générer des solutions pratiques pour y faire face, et d’être un vecteur de prévention.
Cette analyse s’adresse aux personnels de Direction, aux cadres et managers, aux collaborateurs.
La méthode pédagogique utilisée met en œuvre des techniques de recueil d’informations de mise en situation professionnelles , de jeux de rôles , de groupes de parole…

2) Interventions dans l’entreprise, soit auprès d’individus en particulier, soit de groupes

Hypnose, PNL, Hypnocoaching….

Vous voulez en savoir plus….. ?

Interrogez moi sur les interventions possibles, je vous aiderai bien volontiers.

Et cet investissement vaut toutes les politiques !!!

Raymond Poincaré ne travaillait que deux heures par jour. Le reste du temps, il laissait son cerveau se préparer à être des plus productifs pendant ces deux heures là.

La journée est rythmée par des cycles; nous n’avons pas les mêmes performances à 11h qu’à 15 heures pour faire un travail analytique, ou créatif.

Le fait de connaître le travail et la finalité du travail du collègue permet d’améliorer et son travail et le sien propre…. pas en cloisonnant!

hypnose et PNLChristophe Cossé

Parhypnose.com

Publicités

A propos Parhypnose.com

Maître Praticien en Hypnose Ericksonienne et PNL.
Cet article a été publié dans Le blog. Ajoutez ce permalien à vos favoris.